26/08/2019

Des courriels et appels frauduleux usurpant l'identité de l'administration et de ses agents ont été constatés par la direction générale des Finances publiques.

Parmi les courriels et appels frauduleux, les plus nombreux concernent :

  • les tentatives de fraude à la carte bancaire qui accompagnent la promesse d'une restitution d'impôts ;
  • les appels à des numéros surtaxés.

Soyez extrêmement prudents et sachez que les services de la direction générale des Finances publiques ne demandent jamais de coordonnées bancaires ou d'informations personnelles par courriels ou téléphone.

La direction générale des Finances publiques (DGFiP) a été informée de la circulation de courriels frauduleux. Il s'agit de tentatives d'hameçonnage (phishing en anglais). L'émetteur se fait passer pour la DGFiP et invite le destinataire à cliquer sur un lien pour accéder à son dossier personnel. La DGFiP vous recommande la plus grande prudence et vous rappelle quelques consignes de sécurité.

Ces courriers sont des faux. L’administration fiscale n’est pas à l’origine de ces envois. Le numéro de carte bancaire ne vous est jamais demandé pour le paiement d’un impôt ou le remboursement d’un crédit d’impôt, ni pour compléter vos coordonnées personnelles.

Que faire si vous recevez un courrier électronique de ce type ?

  • ne répondez pas à ce message ;
  • ne cliquez pas sur les liens à l'intérieur du message (ils peuvent vous rediriger vers un faux site) ;
  • supprimez le message de votre boîte aux lettres.

En cas de doute, contactez votre Centre des Finances publiques.

Plus d'infos : https://www.impots.gouv.fr/portail/securite-informatique-soyez-vigilants