Bien que muette sur le temps consacré au déjeuner, la loi ne l'est pas sur les aspects pratiques du déjeuner, car elle envisage aussi bien l'aménagement de lieux dédiés, qu'un éventuel financement des repas du salarié.

Parmi les obligations : 

  • mise à disposition d'un local : obligatoire 
  • participation financière

Lire l'article complet en cliquant ici