La cession par une personne physique de titres de sociétés passibles de l’impôt sur les sociétés (IS) fait naître une plus-value.

Celle-ci  est  soumise  au  barème progressif de l’impôt sur le revenu (IR) et subit les prélèvements sociaux.

Lorsque le cédant est un dirigeant partant à la retraite, deux abattements spécifiques sont susceptibles de diminuer le montant de la plus-value imposable à l’IR.

=> Cliquez-ici pour lire l'article complet