Article du 2 avril 2018

Prenant en compte le contrôle strict de la Cour de cassation notamment sur le suivi de la charge de travail, la "loi travail" d'août 2016 a sécurisé le recours au forfait annuel en jours. Ainsi, elle a enrichi les mentions obligatoires des accords collectifs permettant d’y recourir.

Pour les accords conclus antérieurement, il est possible de les compléter de manière unilatérale. En cas d’accord incomplet, les conséquences financières sont lourdes. Il est donc nécessaire de faire le point !

  • Mentions obligatoires de l'accord collectif 
  • Sécuriser un accord incomplet
  • Sanctions 

Le sujet vous intéresse ? 

Cliquez ici pour lire l'article complet